la grenouille des loisirs créatifs vous invite dans son monde :]

loisirs créatifs Anne marie Le Moal scrapbooking encadrement boitage cartonnage Nantes grenouille

20 mai 2014

Donna Tartt "Le chardonneret"

 

chardonneret

 

Donna Tartt revient
pour notre plus grand bonheur avec Le chardonneret.

Une histoire où la culture, et l'art, tiennent une grande
part. On est au début des années 90 à new York, dans une salle du Métropolitain
Museum avec deux personnages, une maman et son fils, qui a 13 ans. Il s'appelle
Theo. C'est une exposition sur les peintres du nord de l'Europe. Il y a dans
l'une des salles un tout petit tableau, qui représente un oiseau peint sur un fond
crème, la patte entravée par une petite chaîne, immobile sur son perchoir et
qui dévisage le spectateur. Un tableau du XVIIe, signé Carel Fabritius, un
élève de Rembrandt.

Alors qu'il écoute sa mère lui parler des tableaux tout en
regardant une jeune fille rousse qui est dans la même salle avec un homme plus
âgé, aux cheveux blancs, une bombe explose. Est-ce que c'est un accident, un
attentat ? On n'en sait rien. Dans le champ de ruines qu'est devenu le
musée et où sa mère meurt, le gamin emporte le petit tableau avec lui, le
fameux Chardonneret.

Un vol qui va tout changer

Ce tableau volé au milieu des gravats va devenir le fil
rouge d'un roman qui va nous plonger dans une histoire d'orphelin à la Dickens,
une sorte d'Oliver Twist contemporain. Pour ne pas se faire rattraper par les
services sociaux, Theo se réfugie chez les parents de son ami Andy, sur Park
Avenue, énorme appartement dans lequel il se sent bien vite comme dans une
prison dorée, et l'on retrouve cette image de l'oiseau enchaîné à son perchoir.
Le tableau est d'ailleurs son seul réconfort, son seul trésor.

Son père débarque, il est alcoolique, joueur, et il va
emmener Théo avec lui du côté de Las Vegas, enfer du monde américain, où il
rencontre un mauvais garçon de 15 ans, ukrainien, qui l'initie aux drogues... Et
puis on va plonger, plus tard, dans le milieu des antiquaires, des trafiquants
de tableaux, il va retrouver la jeune fille rousse du musée, avec tout un tas
d'autres péripéties, que je voudrais vous laisser découvrir.

C'est un roman d'initiation sur la difficulté de vivre mais
aussi sur la consolation que nous apporte l'art.

A lire absolument, moi j'ai adoré :)

 

Rédigé par annemarielemoal à 14:54 - 5) Lire, livres... - Vos remarques [4] - Permalien [#]
Tags :

Vos remarques

    En tout cas tu m'as donné envie de le lire.
    Merci et bises à tous.
    Minouche.

    Posté par Minouche, 20 mai 2014 à 19:32
  • Un pavé mais un vrai régal.

    Tu me diras ok

    Bisous à vous deux

    Posté par annemarielemoal, 20 mai 2014 à 23:37
  • rien que ton commentaire , c'est un début de roman , ça l''air d'être intéressant , merci de donner des envies de lire.......

    Posté par mireille, 21 mai 2014 à 08:05
  • Alors tout mes résumés ne sont que des copier coller que je prends sur le net (je n'ai pas assez se temps pour recopier le résumé qui se trouve au dos du livre), mais au moins je lis le livre et franchement celui ci j'ai été passionné jusqu'au bout.

    Biz miss je ne note pas sur le bon agenda

    Posté par annemarielemoal, 22 mai 2014 à 18:31

Poster une remarque